Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Entrée | Moi | MaVie | MonOeuvre | Sortie

samedi 23 octobre 2010

Le bon, la brute et le truand

Suite à un article où je causais de comment je trouvais la série "Sons of Anarchy"[1], je me suis mis à lire quelques livres traitant des gens qui sont à la fois des motards et qui sont des gangsters (même s'ils ne sont qu'un groupe de gens enthousiastes qui aiment les motos). Enfin "quelques", deux.

Notes

[1] Avec des vrais morceaux de Ron Perlman.

Lire la suite

dimanche 19 septembre 2010

Gloire ! Force ? Roi ?

Après moultes péripéties, le livre auquel j'ai participé avec les gens du boulot avec des vrais morceaux de ma thèse dedans est enfin publié pour de la vraie. Ca fait un peu bizarre de voir son nom sur un bouquin de plus de 200 pages avec pas beaucoup d'images dedans, mais ça fait vachement plaisir ! Hourrah !

PS: Jéopardy time: "Chapitres 5 et 10", "50cent", "les courbes en couleur, ça passe pas toujours très bien en niveau de gris", "Xfig pour toujours", "une ile dans le Pacifique Sud" et "Börk, börk, börk!"

mardi 5 janvier 2010

Pour en finir avec Portland, OR

Ca me fait un peu bizarre de dire ça, mais j'ai à peu près la même vision que Pénélope Jolicoeur en ce qui concerne Portland. Pleins de bars et de coins avec de la bonnemusique dedans. Des forêts pleines de grands arbres sur les montagnes (moins sur les plaines qui ont été rasées pour faire pousser des vaches et du fromage de Tillamook), avec de la neige et du brouillard digne du Shining. Un poil d'océan déchainé, des grosses cascades et du vin trafiqué.

Pour finir, je tiens à remercier les gens du Grendel's Coffee House, une chouette coffee house où on squattait pour les petits déjeuners (sauf les jours où je suis allé écouter des vice-présidents des US of A.) et qui fait regretter que seul les Starbucks traversent l'Atlantique. Et puis aussi les gens du Report Lounge où on allait tester les bières locales et apprendre à prononcer le nom des vins comme des vrais petits américains. Tout ça sur Burnside East (si vous êtes sur Burnside West, ça veut dire qu'il faudra traverser toute la ville).

mercredi 9 décembre 2009

Al Gore et le Supercomputing

Il y a une poignée de jours, j'ai eu l'occasion une nouvelle fois de partir aux Etats-Unis pour aller évangéliser les foules à la gloire et la toute puissance de l'INRIA dans le domaine de l'HPC (hey "HPC Expertise par excellence for 30 years", we're what you call "experts") et également d'assister aux "keynotes" de la conférence.

Lire la suite

samedi 28 novembre 2009

Milly et des hectolitres de sang

Le troisième jour[1], je suis retourné au Festival Cinémas et Cultures d'Asie, direction la file d'attente dans le froid pour regarder non pas un mais deux films plein de finesse et d'hémoglobine.

Notes

[1] Bon, j'y suis aussi allé le deuxième jour, mais j'ai déjà causé du film en question ailleurs

Lire la suite

vendredi 6 novembre 2009

Des corbeaux et des litres de sang

Cette semaine, c'était le festival "Cinémas et Cultures d'Asie" à Lyon organisé par les gens d'AsieExpo. L'occasion d'aller voir des films fins et raffinés comme une cérémonie du thé japonais. Ou pas, si on se contente d'aller voir les films qui passent après 21h30.

Lire la suite

samedi 31 octobre 2009

Quoi de neuf ?

Houlà, ça fait un bail que je n'ai rien écrit par ici. C'est pas forcèment que j'avais rien à dire (entre le déménagement de bureau à l'autre bout du monde de l'ENS, la mise en place de la carte Monéo à la cantine et les bruits de couloir des nouveaux voisins de bureau "bon, je m'occupe de la fièvre jaune, maintenant"), mais plutot que les mots ne voulaient pas sortir de mes doigts.

La nouvelle, c'est que depuis le 29 Octobre à 16h et des bananes[1][2] je suis "Docteur de l'Université de Lyon/ENS-Lyon, avec mention très honorable".

Je remercie donc tous les gens qui sont venus assister à ma soutenance et tous ceux qui m'ont envoyé des mots gentils d'encouragement (et à qui je répondrai dès que possible). Et comme disent les jeunes: DING!

Notes

[1] l'heure exacte ne compte pas vraiment, sur trois ans, etc.

[2] Sauf si on suppose qu'il existe une particule spéciale émise par le président du jury, ce qui pourrait expliquer les guilis quand il commence à parler après la délibération.

samedi 8 août 2009

Cours, Zoë, cours

Il y a bien longtemps, j'avais beaucoup aimé les aventures d'April Ryan coincée entre deux mondes: un technologique, Stark, gouverné par l'omniprésent Réseau et un magique, Arcadia, avec des corbeaux qui parlent. J'avais beaucoup aimé les décors (ah, les canaux romantiques de Newport), les musiques envoutantes et les énigmes tordues (mais logiques). Du coup, je me demandais bien à quoi pouvait ressembler la suite Dreamfall où l'on incarne Zoë Castillo, une étudiante un peu paumée qui ne sait pas quoi faire de sa vie. Ca tombe bien, rien de tel qu'un petit complot impliquant des méga-corporations pour donner un sens à sa vie.

Lire la suite

lundi 27 juillet 2009

Vous savez que vous êtes revenu d'Inde quand

  • la densité de madames blondes au mètre carré explose (ça aide d'arriver par Amsterdam)
  • vous êtes content d'avoir un sens de l'odorat (heureusement que la frangine a vidé le frigo)
  • vous arrêtez de guetter le ciel pour savoir quand aura lieu la prochaine averse (pendant la mousson, c'est une Tahiti-douche toutes les demi-heures)
  • vous arrêtez de trier la bouffe pour retirer les morceaux de piment
  • vous ne croisez plus de vaches dans les rues (Mumbai apporte une bonne transition avec ses amendes de 500 rupies pour "abandon de vache")
  • vous vous demandez pourquoi les gens roulent à droite et sans klaxonner toutes les 5 secondes pour doubler (Mumbai apporte une bonne transition avec ses zones silencieuses)
  • vous ne croisez plus d'éléphants dans les rues (en Inde, c'est pas très vrai non plus, mais c'est pas de ma faute si on a croisé le premier jour à Thrissur un cornac qui essayait de garer son éléphant en faisant un créneau).
  • vous arrêtez de vous demander si vous n'êtes pas revenu en 1995 vu le temps nécessaire pour arriver à consulter un email dans un cybercafé
  • les gens arrêtent de vous regarder en rigolant (bon, ici aussi, mais moins souvent)
  • les gens arrêtent de vous arrêter dans la rue juste pour savoir d'où vous venez ("He is from Barcelona Portugal")
  • les gens arrêtent de vous prendre en photo plus ou moins sans raison (quoi ? J'ai mis mon dhoti à l'envers ?)
  • mais surtout les copinous sont plus 24h sur 24h avec vous :( (merci les gens! C'était fnu!)

Je dédis d'ailleurs ce post à tous les gens qui nous ont pris en photo pendant toute la durée du voyage, avec plus ou moins de discretion, en nous demandant plus ou moins la permission. La palme revenant à ce jeune de Mumbai qui prend des photos avec un téléphone portable qui fait "Clic" et un flash et qui prend un air décontracté pour écrire un MMS à ses potes quand tu te poses devant lui pour le photographier à son tour.

Photographe indien discret

mercredi 24 juin 2009

Parfois je ne comprends pas ce qui se passe autour de moi

Ce soir en rentrant du boulot[1], j'ai vécu un grand moment de surréalisme impliquant un bus et son chauffeur. J'ai failli me demander où était Marcel Beliveau ou si je n'avais pas franchi le seuil d'une porte qui tourne sur elle-même.

Notes

[1] HEYHO!

Lire la suite

mercredi 17 juin 2009

N'oublie pas de ta petite laine

Mis à part que mon cerveau a commencé à fondre la semaine dernière sous l'effet de la chaleur, un autre grand évènement a eu lieu la semaine dernière du coté de l'ENS-Lyon. J'aurais pu eventuellement parler de Yves Coppens et de tous ses potes paléontologues qui ont squatté les amphis. Mais comme je n'ai pas eu le temps (à regret) d'aller les voir, je préfère parler d'un autre truc que je n'ai pas vu (sans regrets): les 3 concerts d'affilée de Mylène Farmer.

Lire la suite

mercredi 10 juin 2009

En fait, pas besoin de tables de blackjack

Parfois, quand on a passé la journée à essayer de comprendre par quel hasard un utilisateur a réussi à casser un parseur XML en faisant rentrer des tableaux avec des milliers de flottants dedans (par example) alors qu'on aimerait plutôt écrire des mots pour faire des phrases (par example), on est bien content d'avoir une bonne nouvelle.

Youpi! Toute une nouvelle saison de Futurama pour dans bientôt[1]. Bon, ça et après ça, ça commence à faire des trous dans ma liste des "Trucs que ça serait cool qu'ils reviennent[2] (en espérant que ça gâche pas tout)".

Notes

[1] Bon, ok, mi-2010. Ca leur laisse le temps de faire au moins 3 saisons complètes avant la fin du Monde.

[2] ALINE!

lundi 8 juin 2009

Afficheur sept segments

Alors que j'étais sur le point de prendre un train avec ma fidèle raclette à vitres, un chiffon à Carreau[1] et un brumificateur rempli avec un extrait de schtroumpfs pour aller réparer les bêtises faites sur l'équipement audio-visuel de chez Kazole. Et puis je me suis mis à réfléchir sur la vie, l'univers et les afficheurs sept segments.

Notes

[1] inventé par Georges Carreau, vitrier de son état.

Lire la suite

jeudi 4 juin 2009

Ces nombres qui pourrissent la vie

Je pourrais faire une série de billets sur des nombres pénibles comme ceux qu'on trouve gribouillés en bas de feuilles volantes et qu'on arrive plus à relire, ceux qui indexent des pages et qui refusent de s'incrémenter plus vite, sans oublier évidemment le chiffre "3". Mais là j'ai la flemme, donc je vais juste parler de ceux qui sont sous la forme "%d:%d:%d/%d:%d:%d".

Lire la suite

lundi 1 juin 2009

Histoires d'Ile aux Singes

Je vais pas dire que je suis contre, c'est une vachement bonne idée, je trouve[1], de retrouver ce cher Guybrush dans des aventures épiques piratesques avec du grog qui coule à flot et des poulets à poulies.

Mais bon sang, est-ce que c'était vraiment nécessaire de faire un remake et surtout vous avez vu cette coupe de cheveux ?

Notes

[1] Sauf s'il y a que 3 ecrans et que tu es obligé de faire douze fois l'aller-retour comme dans les aventures périodiques de Sam et Max